SOS Visiteurs du Numérique VO95 !

Acte 2 du Plan de la Médiation en Numérique Social 2.0 du Val-d’Oise

Le Conseil Départemental du Val-d’Oise, grâce à une Convention avec l’association Générations Solidaires Val-d’Oise, permet ainsi d’anticiper le « cri de détresse » que les publics victimes de la dématérialisation contrainte des services publics, ne tarderont pas à lancer partout dans le Val-d’Oise.

Avec ses partenaires privés et institutionnels, GSVO95 a mis en œuvre le dispositif « Visiteur du Numérique » pour accompagner « durablement » les exclus et les oubliés du Numérique. Il s’agit de mettre en place un véritable service qui favorise la pratique « jusqu’à l’utilisation autonome » de l’Internet pour tous les exclus du Numérique.

Il s’agit de créer un service d’intérêt général qui sera accompli par des « citoyens engagés ». Nous nous mettons réellement à la disposition de tous ceux qui ont du mal à utiliser le numérique. Notre profession de foi, c’est de « nous mettre au service de tous les exclus du numérique ».

Ensemble, nous pouvons le faire. Nous accompagnons des Volontaires en Service Civique pendant la période du dispositif dans leur apprentissage des « bonnes méthodes » de la solidarité numérique.

Dans l’Acte 3 du Plan de Médiation en Numérique Social 2.0 en Val-d’Oise, nous expliquerons l’Environnement Numérique de Travail, aux enfants, aux collégiens et à leurs parents.

Nous ferons entrer la Solidarité Numérique dans tous les lieux de vie et de médiation. C’est à ce prix qu’ensemble nous pourrons éviter à nos aînés, aux Seniors et aux autres publics éloignés du numérique… le témoignage ci-dessous :

Vu sur Facebook :
« Une dame (Geneviève) qui va sur ses 90 ans… a du « mal pour se servir » de son ordinateur…. elle a bien une boîte e-mail mais quand on lui demande de payer ses impôts en ligne….. elle réplique « qu’à son âge : cela la gave », alors elle se rend au guichet du trésor public pour payer son tiers d’impôt …

Au guichet, son chèque est bien accepté, mais voilà que la nonagénaire reçoit une amende de 15 euros de l’administration fiscale pour ne pas avoir « utilisé un mode de paiement dématérialisé ».

Elle a bien répliqué avoir payé dans les délais et qu’ il lui était difficile de se servir d’un ordinateur… mais on lui a répondu qu’il y avait des ordinateurs en libre service dans les centres des impôts… mais en même temps on précise aussi que « l’on va accroître l’accompagnement des personnes âgées dans les mois qui viennent », un service indispensable, pour aider toutes les Geneviève de France et de Navarre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *